Accueil Mots-clés Messages avec mots-clés "déformation"

déformation

objectif grand-angle déformation

Une photographie réalisée à l’aide d’un objectif grand-angle est plus facilement sujette à de la déformation. Dans cet article nous passerons en revue ces différents types de déformations et verrons brièvement avec quels outils logiciels ont peut les corriger.

1) La distorsion optique La distorsion optique est un défaut qui affecte tous les objectifs, à différents degrés, en fonction de leur qualité. Les objectifs haut de gamme sont en principe mieux corrigés. Cette distorsion affecte principalement les lignes droites. Il existe 2 types de distorsion optique :

– La distorsion en coussinet : les droites, surtout en périphérie, sont incurvées vers le centre de l’image, comme un coussin que l’on écrase. Cela affecte généralement les objectifs de courte focale, comme les grands-angles.

distortion-cousinet-objectif-grand-angle

– La distorsion en barillet : les droites sont incurvées vers l’extérieur de l’image, en forme de cylindre comme un petit tonneau. Cela affecte généralement les objectifs de longue focale tel que les zooms.

distortion-barillet-objectif-grand-angle

Sur les objectifs de type « fish-eye« , cette distorsion en barillet va jusqu’à devenir circulaire.

Ces distorsions d’objectif se corrigent uniquement grâce aux logiciels, avec des outils de correction portant les mêmes noms : coussinet, barillet ou plus spécifiquement fish-eye. DxO ViewPoint ou DxO Optics Pro sont 2 logiciels professionnels abordables pour remédier à ces défauts, même automatiquement car ils possèdent une importante base de donnés d’appareils photographiques testés sur presque tous les objectifs.

Il est toujours conseillé de corriger ce type de distorsion en premier lieu avant d’essayer de corriger la déformation de volume ou de perspective.

2) La déformation de volume

La déformation de volume, dite aussi anamorphose de volume, est surtout engendrée par des objectifs grands-angles et affecte les sujets dans leurs volumes, principalement sur les bords de l’image. Par exemple, un personnage sur le bord de la photo apparaît grossi d’un coté, son visage est plus déformé sur les bords.

La déformation de volume provient principalement du fait que le photographe essaie de restituer en deux dimensions un monde qui en comporte trois. Le problème s’amplifie plus les sujets sont proches de l’objectif et plus ils sont éloignés du centre de la photo. Effectivement, comme nous l’avions déjà abordé auparavant dans un article « Qu’est-ce qu’un objectif grand-angle?« ,en étant très près d’un sujet, l’objectif grand-angle photographie de face les objets situés au centre de la photo et de profil ceux situés en périphérie. Lorsqu’on regarde le résultat de la prise de vue sous un angle plus fermé, on s’attend à voir tous des sujets photographiés de face et on est donc surpris par les déformations de certains sujets qui ont été photographiés de profil.

On peut résumer en disant que :

  • Plus la distance focale est courte, plus la projection sera éloignée du centre et plus cette déformation sera importante
  • Plus le sujet sera éloigné de l’axe (centre de la photographie), plus ce phénomène sera visible

Il est particulièrement compliqué d’automatiser une correction de déformation de volume et il faudra souvent trouver manuelement un compromis en fonction du type de photographie.

Avec les logiciels DxO ViewPoint ou DxO Optics Pro, on peut corriger ce défaut avec la palette « déformation de volume » qui comporte un outil de correction diagonale (également appelée par certains logiciels « correction sphérique », à utiliser en priorité lorsqu’on utilise un très grand-angle) et un outil de correction horizontale/verticale (également appelée par certains logiciels « correction cylindrique ») pour récupérer la déformation des lignes droites dans l’image.

correction de volume : outil diagonale

Dans l’exemple ci-dessus, l’outil « correction diagonale » a été utilisé (image de droite) afin de corriger la déformation de volume présente sur l’image de gauche.

3) La déformation de perspective

Un objectif très grand-angle accentue d’autant plus la déformation des perspectives que l’axe de l’objectif s’éloigne de l’horizontale. C’est le cas par exemple quand le peu de recul oblige à lever l’appareil vers le ciel pour englober complètement son sujet, tel qu’un haut monument par exemple. Encore une fois, on peut corriger par logiciel ces défauts. Dans DxO ViewPoint par exemple, la palette perspective propose plusieurs outils de correction dont celui de forcer les parallèles verticales et de forcer les parallèles horizontales. Attention, plus les déformations de perspectives seront importantes et plus il faudra rétrécir le cadrage une fois l’image corrigée par logiciel.

Pour éviter au maximum cette déformation, il vaut donc toujours mieux essayer de garder votre objectif le plus horizontal possible.

RESTEZ CONNECTE